Faguo sous la neige

décembre 22nd, 2010 | Rubrique : Coups de coeur, Looks de gamines | Vivi et Elsa
Mots-clés : , ,

faguofaguofaguofaguofaguo

faguo

 

VIVI

Manteau H&M / Jupe et sweat Uniqlo / Foulard Pimkie / Noeud Primark / Basket Faguo

ELSA

Manteau SeeUsoon / Chemise Camaïeu / Gilet Zadig&Voltaire / Jean Uniqlo /
Echarpe Camaïeu / Noeud Primark / Basket Faguo

 

  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • RSS

Faguo Shoes !

décembre 20th, 2010 | Rubrique : Coups de coeur | Vivi et Elsa

FaguoShoes

 

Pouvez-vous vous présenter et nous présenter Faguo ?

Nicolas et moi-même étions étudiants il y a encore quelques mois. Nous avons crée Faguo il y a un an et demi, à l’époque on était en école de commerce à Paris. On était tous les deux passionnés d’entreprenariat et de mode. Du coup on a eu envie de créer une marque de chaussures, et de là est née Faguo, qui au bout d’un an et demi commence à avoir une certaine présence. Ce qu’on a voulu mettre derrière cette marque c’était d’abord une chaussure qui nous ressemble, donc à la mode, enfin j’espère qu’on est la mode ! Et puis simple et sobre. On a toujours été dans une mode relativement sobre. Du coup cette chaussure nous ressemble un petit peu, elle ressemble à la mode à laquelle on adhère. En plus on a voulu ajouter une certaine valeur qui nous était chère, l’environnement. On a voulu produire une chaussure où l’on retrouve quelque chose de profond qui sensibilise les gens à l’environnement mais sans pour autant que ça ne se répercute pas sur le prix. Donc on a décidé de planter un arbre pour chaque paire de chaussures achetée.

 

FaguoShoes

 

Si nous sommes bien renseignées, votre marque a été inspiré d’un voyage en Chine c’est bien ça ?

Oui on est allés en Chine Nicolas et moi, et ce qui nous avait pas mal marqué, c’est qu’on y était allés avec nos gros préjugés d’européens. En fait ce sont des gens qui ont une envie de bouger et d’évoluer assez importante. Ils n’ont pas besoin de se dire « je commence avec une idée pharamineuse », ils commencent à vendre 3 brochettes, puis du coup vont racheter six brochettes, à la fin ils rachètent un petit restaurant puis à la fin un grand restaurant… Je crois que ça nous a pas mal stimulés. On a découvert la culture et la langue. Nicolas et moi étions en collocation en Chine, et c’est ce qui nous a le plus rapproché et nous a donné cette sensibilité à l’entreprenariat et la mode.

Un an après on est revenu en Chine pour produire nos chaussures, mais on ne s’était pas arrêtés à la Chine, on est allés dans plein d’autres pays, mais on avait la chance de parler chinois du coup ça nous a pas mal aidé.

 

FaguoShoes

 

Pourquoi les baskets ?

Parce qu’on voyait plein de marques de t-shirts se créer, et qu’il n’y avait pas de marques de chaussures qui se créaient autour de nous, du coup on s’est dit, voilà la chaussure c’est notre idée ! Et en plus on voyait qu’on avait tous les mêmes chaussures car quand on voulait être à la mode avec un budget plutôt limité, on se retrouvait tous un peu bloqués.

 

Avez-vous l’intention de développer de nouveaux produits ?

On y pense souvent, ça fait rêver. Mais on a un système de collections, donc on est obligés de sortir une collection tous les six mois et pour l’instant je pense qu’on n’est pas encore assez structurés. Mais c’est vrai qu’on en rêve souvent, qu’on a pleins d’idées, qu’on en parle. Mais pour l’instant ce n’est pas encore réalisable. Il faut encore qu’on développe notre image de marque. Comment rendre notre sobriété dans des gammes de vêtements ? Dans deux ans on se donne ça comme deadline.

 

Quelle est ta Faguo préférée ? Tu ne portes que des Faguo ?

La modèle en série limité à chevrons. C’est ce que j’adore en ce moment. Il m’arrive de porter d’autres chaussures pour changer un peu ! Mais c’est vrai que la plupart du temps je suis en Faguo…

 

Comment choisissez-vous les couleurs / modèles ? Vous êtes styliste en fait ?

On est un peu tout en vrai (rires). En fait étant jeunes directeurs de marque on est obligés de toucher à tout. On va de la comptabilité, à la création, en passant par le choix des couleurs, le suivi de production… Pour choisir les couleurs en fait on a de grands cahiers de tendances dans lesquels ont choisit les couleurs qui nous plaisent, et après on essaye de travailler sur les modèles, pour avoir une cohérence entre les collections.

Pour créer le modèle d’origine, on a fait plein de dessins, on était vraiment partis dans tous les sens, puis après on a essayé de segmenter un peu notre idée. Ensuite on est partis en Chine et on a donné ces dessins à pas mal d’usines, qui nous en ont envoyé différentes interprétations. De là, ça nous a permis de re dessiner une deuxième fois notre modèle, en re précisant la forme du pied, les lacets…

 

FaguoShoes

 

Comment est venue l’idée du bouton en noix de coco ?

En fait on cherchait quelque chose de sobre et différenciant à la fois, et qui puisse être le symbole de notre arbre. Du coup on s’est dit le bouton en noix de coco, fruit d’un arbre, serait un bon symbole. C’est en même temps décalé et peu commun. On l’a cherché longtemps (rires).


Pourquoi planter des arbres en France et non pas d’autres pays, où il y aurait des zones particulièrement déforestées par exemple?

On s’est longuement posé la question. On ne voulait pas que ce soit tourné uniquement vers l’environnement, on voulait aussi que ça ait un côté rigolo. A chaque paire de Faguo achetée, un arbre est planté, il y a un côté « projet » et « vie ». Et les gens peuvent réellement aller voir leur arbre, ils sont géolocalisables sur notre site Internet. C’était vraiment ça notre objectif, qu’on puisse aller voir l’action Faguo. Si on avait fait ça à l’autre bout du monde, au fin fond de l’Amazonie, personne n’aurait eu de visibilité sur le projet, et même nous on aurait jamais pu vérifier et garantir que les arbres soient vraiment plantés. On voulait vraiment cet esprit de proximité avec le client.

 

Petite exclue : Les Faguo montantes arrivent bientôt ;)

 

Le site Faguo : http://www.faguo-shoes.com

La Fan Page Facebook : http://www.facebook.com/FAGUOShoes

 

Merci à Fred et Nicolas !

 

  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • RSS

 

Il y a du nouveau chez les gamines !

Depuis pas mal de temps j’avais envie de me mettre à la couture, j’ai toujours bien aimé « bricoler », je déteste jeter  et j’adore chiner des trésors parmi les vieilleries poussiéreuses. En faisant la synthèse de tout ça est né le bazar des gamines. Comme je ne suis pas encore une vraie couturière, je commence tout doucement par recycler des vêtements déjà existants, des fripes, ou des affaires que je ne mets plus. Une jupe mémère à pois trop longue ? avec un coup de ciseaux et quelques points de couture plus tard (arf ça a l’air beaucoup plus facile quand je l’écris lol), on obtient une mini-jupe cute avec son nœud assorti… Une veste simplette ? des coudières en cuir lui apportent un peu plus de caractère et un côté retro… Et avec ma manie de ne rien jeter,  j’ai aussi eu quelques idées de bijoux.

La bonne nouvelle c’est que si ça vous plait, vous allez pouvoir profiter de ma nouvelle lubie car je vends ces créations. Le bazar des gamines servira aussi de vide-dressing à Elsa et moi. J’espère que cela vous plaira ! Si c’est le cas j’essayerai d’alimenter ce blog de manière régulière car j’ai encore pleins d’idées.

 

—> le bazar des gamines <—

 

 

VIVI

Mini-jupe customisée et son noeud assorti faits par mes petites
mimines en vente sur le bazar des gamines / Bague Moa / T-shirt H&M

 

 

 

  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • RSS